Des années d'expérience au service des entreprises
et de leurs collaborateurs
Parce que la société et les entreprises évoluent rapidement, les capacités d'adaptation professionnelle sont de plus en plus sollicitées. De nouvelles vulnérabilités apparaissent, pouvant mettre en difficulté les collaborateurs à tous les niveaux de la hiérarchie.

Notre expertise développée depuis 1991 a permis l'accompagnement de nombreuses entreprises privées et publiques dans le champ du maintien dans l'emploi et de la vulnérabilité psychique.

La pluridisciplinarité des équipes d'ARIHM Conseil permet une approche individualisée auprès des collaborateurs et des managers visant une adaptation professionnelle en cohérence avec les besoins formulés par l'entreprise dans le respect de la personne et des règles déontologiques

NOS SERVICES

ACTUALITÉS

Petit déjeuner débat
Jeudi 27 Avril 2017 sur le thème : « Les troubles anxieux »
Animé par le Dr Gisèle Birck
Les troubles anxieux sont avec la dépression le trouble psychique le plus fréquent rencontré en entreprise et la phobie spécifique en est le symptôme le plus fréquent.

En France 15 à 21% de la population ( aux USA 30%)  a ou aura à un moment de sa vie cette affection. Le risque est deux fois plus élevé pour les femmes et surtout le risque de dépression et d’être associé à des conduites addictives comme le tabac, l’alcool, les médicaments et les drogues est majoré.
Or ces troubles s’ils apparaissent en général tôt dans la vie, à l’entrée dans l’âge adulte, sont en fait souvent diagnostiqués et soignés tardivement ; une étude rapporte qu’aux USA 40% de la population n’est pas soignée pour cette affection.

Par contre cette pathologie entraine progressivement une souffrance psychique de plus en plus marquée si elle n’est pas soignée.  Ceci est d’autant plus le cas que ces personnes, dans le cadre de leur activité professionnelle, en ont souvent honte et longtemps font tout pour le cacher aux autres voire même à la médecine du travail.

Ces troubles entrainent des effets émotionnels à type d’appréhension et de sentiment de menace induisant une vulnérabilité excessive face aux facteurs de stress, une détérioration possible des capacités cognitives, des troubles physiques, des perturbations du comportement et des relations professionnelles favorisant des conduites d’évitement et de fuite qui perturbent le quotidien.

Le repérage et la prise en compte le plus précocement possible de ces troubles sont d’autant plus important que cette affection peut de mieux en mieux se traiter et que la prise en compte des facteurs limitants dans le travail peut permettre de limiter l’impact négatif sur le travail sachant que leur potentiel reste le plus souvent intact.
Dernière mise à jour du site : Lundi 01 Mai 2017